Polar/thriller

SÅNG, Johana Gustawsson-Bragelonne

75204606_2549948868618574_4960591663857664000_n

Si elle voulait vivre, elle devait chanter

 

En Suède, une famille est massacrée dans sa luxueuse demeure. Ce terrible fait divers rappelle sur ses terres Aliénor Lindbergh, une jeune autiste Asperger récemment entrée comme analyste à Scotland Yard : ce sont ses parents qui ont été assassinés. Avec son amie Alexis Castells, une écrivaine spécialisée dans les crimes en série, la profileuse Emily Roy rejoint sa protégée à Falkenberg, où l’équipe du commissaire Bergström mène l’enquête. Ensemble, elles remontent la piste du tueur jusqu’à la guerre civile espagnole, à la fin des années 1930, lorsque le dictateur Franco réduisit toute résistance au silence, dans le sang.

Sång : nom fém. En suédois, signifie « chanson ».


Après avoir découvert la plus Scandinave des auteures françaises : Johana Gustawsson en enchaînant et en ne faisant qu’une bouchée de ses deux fabuleux précédents thrillers Block 46 et Mör, je trépignais d’impatience de découvrir SÅNG
Deux ans et demi d’attente, de longs mois de diversification littéraire, autant de thrillers, de romans noirs, que de polars qui sont passés entre mes mains…
Johana Gustawsson
avait été une révélation. On en est plus là. Elle a du talent, une excellente plume accrocheuse et singulière.

J’ai commencé SÅNG un dimanche, et je l’ai terminé ce même jour, ce qu’il faut savoir avec cette auteure : il m’est impossible de lâcher ses histoires, ce moment de lecture est précieux pour moi, je veux être pleinement disponible pour ce qu’elle va me raconter, ses deux précédents romans avaient été une totale immersion dans son univers sombre.

SÅNG est incontestablement le plus confidentiel, il y a une nette évolution sur le fond et sa substance…on oscille entre deux époques et deux pays ; la Suède où se déroule l’enquête actuelle et l’Espagne franquiste lors de la guerre civile.

Ce récit commence en 1937. Dès les premiers chapitres, une scène effroyable m’a méchamment secouée… L’auteure ne ménage pas ses lecteurs, toute la partie historique est de toute façon intense et particulièrement sombre, le contexte parfaitement resitué, c’est un grand pan de l’Histoire espagnole qu’elle aborde à travers les personnages d’abord arrêtés, fusillés ou parqués, des femmes enceintes sont emprisonnées et maltraitées.
Au fil du temps, l’histoire se développe d’orphelinats en orphelinats, c’est saisissant de réalisme, l’auteure donne une voix à ces personnages nés à la période du franquisme. Un sujet encore actuellement brûlant et douloureux en Espagne, il est impossible de comptabiliser les victimes alors que les répercussions sont incontestables.

Fort heureusement, Johana Gustawsson nous fait profiter de son multiculturalisme et de sa diversité ; elle est française d’origine catalane, vit à Londres et son mari est suédois, cette alternance des chapitres où l’on retrouve notre duo Emily/Alexis (qui ont évolué depuis BLOCK 46) se lit avec un plaisir qui ne se boude pas.

En plein milieu de l’enquête sur ce massacre à Falkenberg les ingrédients qu’elle parsème sur la diversité culturelle notamment celle de la Suède ♥ sont les bienvenus, ces moments de légèretés  (mode scandinave activé, mais pas chiant) nous font passer la pilule des chapitres précédents. Parce que là aussi cette partie n’est ni dénuée de sens ni d’émotions, une autre thématique est développée, il est impossible à ce qu’elle ne me fasse pas écho, tout est juste, parfaitement retranscrit, il faut un vrai talent pour savoir coucher ses mots sans sombrer dans la pornographie des émotions et c’est ce que j’aime chez Johana Gustawsson.

SÅNG sera beaucoup plus marqué par ce multiculturalisme, et ses résonances personnelles, ils sont à l’évidence l’âme et l’essence de ses romans.

SÅNG, Johana Gustawsson, éditions Bragelonne Thriller, octobre 2019, 285 pages qui se lisent d’une traite !

Si ce n’est pas déjà fait précipitez-vous pour découvrir cette saga, Block 46 et Mör sont disponibles en poche chez Milady Thriller.

 

Je remercie chaleureusement les éditions Bragelonne pour l’envoi de ce roman

8 commentaires sur “SÅNG, Johana Gustawsson-Bragelonne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s