Nordique·Polar/thriller

DISKØ, Mo MALØ- Editions de La Martinière

70891979_454375908753953_8502210791217299456_n

Aussi rythmé que surprenant, il faudra économiser votre souffle !

Au Groenland, dans le poste de la police locale, les journées sont longues. L’inspecteur danois Qaanaaq Adriensen et son adjoint, l’Inuit Apputiku Kalakeq, tuent le temps en jouant à la roulette groenlandaise, une variante de la roulette russe. Jusqu’au jour où, sur la baie touristique de Diskø, un cadavre est retrouvé figé dans la glace d’un iceberg. Seuls son visage et le haut de son torse sont visibles. Une glissade dans une crevasse est si vite arrivée… Mais l’affaire se complique. La victime, un scientifique américain, n’est pas tombée : elle a été piégée vivante dans le bloc de glace. Qui aurait pu concevoir une haine assez puissante contre cet homme, ou ce qu’il représentait, pour vouloir lui infliger une fin aussi terrible ?
Au milieu des icebergs à la dérive, Qaanaaq et son équipe tentent d’éclaircir les motifs de ce crime. Avant d’être rattrapés par un deuxième meurtre, celui d’une de leurs collègues. La nature du Groenland, dure et sauvage, n’a pas dit son dernier mot.


Il était temps que je lise le nouveau cru de Mo Malø !! L’année dernière je vous avais dit tout le bien que je pensais de QAANAAQ, une de mes plus belles découvertes en matière de polars tout confondus.
Le polar nordique moi j’aime ça depuis quelques années, ces auteurs ont une forte identité pour la plupart, et ce don pour nous transporter dans des contrées lointaines et nous servir des enquêtes complexes, riches et passionnantes.

À chaque pays son auteur, le Groenland a Mo Malø; un auteur doué, passionné et une sacrée plume pour le représenter qui a su atteindre le cœur des lecteurs avec Qaanaaq avec la pertinence de son histoire et du choix de sa destination.

Me voilà encore sous le charme ! C’est avec allégresse que je démarre ce roman, j’y retrouve encore une fois ce qui m’avait fait vibrer dès les premières pages de Qaanaaq, la plume de l’auteur toujours aussi épurée qu’agréable et mon esprit est conditionné, la baie de Diskø s’ouvre devant moi… Et c’est fort !

Les premières pages de Qaanaaq s’ouvraient sur un massacre familial, une rage intense et destructrice dont il était impossible d’en ressortir vivant, celles de Diskø sont de la même trempe, étouffantes et oppressantes.

L’enquête sur le meurtre d’un scientifique américain mort piégé dans un bloc de glace mène Qaanaaq et Appu à des situations d’urgence, des événements vont les frapper de plein fouet. Non seulement le rythme change, mais nos personnages sont malmenés par un compte à rebours ne leur permettant pas un instant de répit, fini les parties de roulette groenlandaise !

Et pourtant parmi l’enchaînement de ces situations d’urgences, Mo Malø enfonce le clou  avec Diskø et frappe fort en gardant ce qui compose l’ADN de cette saga : le Groenland sa pièce maîtresse ; son atmosphère immersive, dépaysante loin de notre quotidien urbain, ses aspects environnementaux et ses nuances toujours aussi instructifs faisant écho à un sujet primordial.

Cette enquête se révèle passionnante de bout en bout ! Je ne connaissais pas certains détails sur les glaciers et la formation des icebergs, ils ne sont ni difficiles ni ennuyeux, bien au contraire, on comprend pourquoi il a fallu à l’auteur une documentation pointue et non approximative, grâce à toutes ses recherches c’est une lecture en apnée, où chaque détail a son importance !

Bref, le Groenland est la destination qu’a choisi Mo Malø pour faire émerger un nouveau personnage de la culture policière nordique, son déracinement et les mystères, depuis qu’il en a foulé les terres ils s’épaississent autour de Qaanaaq Adriensen… à tel point que je quitte cette histoire avec grand regret, toute émotionnée car ces personnages me sont maintenant plus familiers, plus singuliers aussi… Quelques questions restent en suspens à la fin de Diskø qui ne fait que renforcer mon attachement particulier à cette fabuleuse et remarquable série policière qui sort complètement du lot !

Si vous souhaitez lire un polar aussi enrichissant que divertissant, avec une plume dynamique lisez  Diskø ! Croyez-moi l’auteur ne fait pas dans le réchauffé, aussi rythmé que surprenant, il faudra économiser votre souffle 😉

Diskø, Mo Malø- Editions de La Martinière- Mars 2019. 400 pages.

Qaanaaq est aussi disponible en poche. Les deux enquêtes sont indépendantes, en revanche toute la perspective des personnages reposent sur ce premier tome 🙂

41rcAJETrzL._SX301_BO1,204,203,200_

Publicités

Un commentaire sur “DISKØ, Mo MALØ- Editions de La Martinière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s