Polar/thriller

Lésions intimes, Christophe Royer-Editions Taurnada

41IvSS3gURL._SX304_BO1,204,203,200_Nathalie Lesage, capitaine au caractère bien trempé, travaille au sein de la brigade de répression du proxénétisme. Une des branches de l’organisation « Gorgona », spécialisée dans un certain genre de soirées parisiennes, va l’amener à côtoyer un milieu où règnent la perversion et les pratiques extrêmes.
Victime d’un banal accident, son enquête va prendre une tournure inattendue. Dans le même temps, le décès de son frère va l’obliger à renouer avec son passé.
Tout va alors se mélanger et entraîner Nathalie vers l’inimaginable…


Premier thriller pour Christophe Royer et pas des moindres… un thriller à couper le souffle dans toute sa splendeur certes, l’auteur ne fait pas dans la demi-mesure même si je ressors globalement mitigée de cette lecture.

Si les 50 premières pages m’ont convaincue par ce long prologue trash qui donne plus que le ton, je dois dire que je suis restée décontenancée par un aspect de l’histoire peu crédible à mon sens.
L’auteur nous livre volontairement et prématurément toutes les cartes qui mènent au dénouement, il laisse son héroïne se convaincre d’une chose et cherche à convaincre le lecteur (loin d’être naïf) qui se fait déjà son idée, ce qui rend cet arc facile et presque absurde, sans entraîner un vif intérêt pour la suite. Cela s’est transformé pour moi en lassitude et impatience. Sans subtilité, le traitement de cet aspect ne laisse aucune place au doute, quant à la suite de l’histoire, j’espérais qu’il ait une autre carte à jouer. Même pas. Grosse déception sur ce point pour moi.

Heureusement, d’autres aspects sauvent ma lecture, bien que ce soit le premier thriller de Christophe Royer, je dois avouer qu’il frappe fort dans la noirceur, et le style dans lequel il opère pour la décrire et la dénoncer.  On oscille donc entre l’histoire personnelle et douloureuse de la capitaine Nathalie Lesage et l’enquête en pointillé sur le démantèlement d’une organisation appelée « Gorgona » au cœur de soirées parisiennes aux mœurs plus que douteuses des membres et leurs déviances sexuelles. Lorsqu’il s’agit de thrillers axés sur ces orgies organisées dans ces soirées parisiennes, je peux être très vite agacée par l’accent qui est mis sur des scènes glauques, sordides teintées de vulgarités à la limite du ridicule qui ne m’apportent rien au plaisir de lire. Même si certaines scènes sont à la limite de l’insoutenable, on est loin de ces aspects, grâce à ses recherches l’auteur aborde la perversion de l’Homme et ses fantasmes rédhibitoires dans une thématique criante de vérité jusqu’à la dernière ligne. Et qui ne peut laisser personne indifférent.

En bref et d’un point de vue strictement personnel, si j’ai adhéré aux 50 premières pages les suivantes ont fait que je n’ai pas accroché au personnage de Nathalie, à ce manque de finesse psychologique et à cette tournure inattendue qui ne fait que dévoiler la grosse partie des 100 excellentes dernières pages menées avec habileté dans un style d’écriture pointu et affirmé pour un premier thriller. Je lirai le prochain !

Lésions intimes, Christophe Royer- Editions Taurnada- Septembre 2019

Je remercie chaleureusement Joël Maïssa pour sa confiance.

Publicités

3 commentaires sur “Lésions intimes, Christophe Royer-Editions Taurnada

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s