Roman noir

My Absolute Darling, Gabriel Tallent-Editions Gallmeister

70112463_2374617309454715_6140937393642930176_nUN ROMAN DE GRANDE ET BELLE ENVERGURE

Grand Prix de l’héroïne Madame Figaro – Roman étranger – 2018

A quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux.


My Absolute Darling a été encensé par les critiques en 2018 et divise les lecteurs depuis sa parution la même année. On l’aime, on l’encense, on l’adore, mais on le déteste aussi, on ne comprend pas qu’il suscite autant de critiques élogieuses.

Dans un sens comme dans l’autre, il ne laisse pas indifférent, et fait réagir. Je l’avais remisé au fond de ma pal, car je n’envisageais même plus qu’il puisse me plaire, les avis négatifs et les aspects me confortaient même dans mon idée : « glauque » « trop nature writing » « catalogue rustica » « sans profondeur » « apologie des armes à feux » « narration indigeste ». Ces avis tranchés, parfois sans nuance, m’ont poussée à me faire ma propre opinion sur My Absolute Darling.

C’est un coup de poing inattendu, et seul le temps le dira mais à mon sens My Absolute Darling est un GRAND ROMAN NOIR, Gabriel Tallent raconte un drame familial et social avec une écriture saisissante et visuelle, la nature est effectivement présente dans cette environnement sauvage mais je n’ai pas du tout trouvé son style si contemplatif, et puis les longueurs à mon sens ne reflètent bien souvent l’intérêt que l’on porte à l’histoire, le nature-writing reste aussi l’identité de la maison d’édition Gallmeister, alors je savais très bien où je mettais les pieds, en ayant déjà lu quelques-uns de leurs ouvrages. Par contre j’ai pris ma claque sur la profondeur de ce roman…

Justement cette nature sauvage, ce décor hostile, cette maison toxique et ses nuisibles, les instants présents tellement bien décrits sont justifiés et vraiment inhérents à la psychologie et la profondeur de Turtle. C’est en plein devoir d’école que l’on fait sa rencontre rien de plus banal pour une enfant de 14 ans, mais immédiatement ses failles se dégagent, ses peurs, ses inconcevables autoflagellations « Espèce de connasse, tu peux y arriver, espèce de connasse » nous glacent. Je l’ai trouvée incroyable, et déstabilisante cette gamine, elle a une façon singulière de voir le monde, de le penser aussi. Son environnement est certes sommaire, mais grandes sont ses ressources.

Avec elle, il y a son père, un homme charismatique au premier abord qui s’exprime avec éloquence, écologiste dans l’âme et doté d’un pouvoir exceptionnel de manipulation qui transpire même à travers les pages. Entre eux, c’est une relation que l’on sent pesante, ambiguë avec des rituels quotidiens, ce qui peut aussi faire ressentir quelques redondances alors que ce n’est pas forcément le cas sur 475 pages.
Autour de ce duo,  viennent se greffer des personnages importants pour Turtle ; Anna sa professeure, son grand-père, Brett et Jacob et bien que secondaires, ils éclairent la vie bien sombre et douloureuse de Turtle.

La forme exceptionnelle et le fond perturbant et poignant ne font qu’un, et sont indissociables de l’histoire de Turtle, c’est une connexion qui s’est très vite faite entre elle et moi. C’est un personnage très fort avec ses émotions intenses et son ambivalence, elle incarne ce roman engagé et travaillé en profondeur qui soulève de nombreuses questions sans amalgame et ne fait l’apologie de rien du tout au contraire. Ce n’est pas un pamphlet écologiste non plus, même si Gabriel Tallent réussit à nous faire vibrer et nous alerter par des passages sensés (ce qui est aussi le rôle de la littérature) sans pour autant que cela étouffe l’intrigue.

Je suis encore assez remuée par ce roman, il est difficile de mettre des mots sur  l’intensité que j’ai ressentie et avec laquelle j’ai vécu cette histoire avec Turtle. En toute honnêteté, j’ai dû lire 250 pages d’affilée c’est assez rare pour ce genre de roman ! Je suis donc à l’opposé de toutes les critiques que j’ai lues même si celles-ci m’ont poussée à le lire, je n’ai pas retrouvé les aspects auxquels je m’attendais. My Absolute Darling est perturbant à lire, parfois froid (ceci explique cela) et douloureux dans les épreuves que traversent Turtle même quand tout se joue dans les silences, c’est un roman noir fascinant par toutes ces émotions.
C’est le premier roman de Gabriel Tallent qui n’a rien à envier aux plus grands dans ce registre.

Bien évidemment, cette « chronique » ne remet absolument pas en cause toutes les critiques, puisqu’elles m’ont permis de me rendre compte que parfois j’y accordais trop d’importance, alors que c’est le grand écart entre ma lecture et peut-être la vôtre, j’aurais pu passer à côté de cette héroïne inoubliable. Ce roman est parfait à mes yeux.

My Absolute Darling, Gabriel Tallent- Editions Gallmeister 01 mars 2018

Traduction française: Laura Derajinski

 

Publicités

5 commentaires sur “My Absolute Darling, Gabriel Tallent-Editions Gallmeister

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s