Polar/thriller

Les Refuges, Jérôme Loubry- Calmann-Lévy Noir

69808814_2434917686555479_7121766847258558464_n.jpg

♥ Parlez-moi d’amour,
Redites-moi des choses tendres ♥

Résumé :

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…


Il était ma priorité pour cette rentrée littéraire noire, je scotche sur la couverture depuis des mois, sans compter que Jérôme Loubry m’a conquise et envoûtée depuis un bon moment : « Jérôme Loubry assure sa place d’excellent romancier de la littérature noire française. »
Telle était ma conclusion après ma lecture de son précédent roman Le Douzième Chapitre.

Je vous préviens, c’est un avis hautement dithyrambique et il faudra faire avec ! Parce qu’après avoir lu Les Refuges et à l’heure où il devient difficile de me surprendre en matière de thriller avec intelligence, de jouer avec mes nerfs DURANT TOUTE L’HISTOIRE, je peux vous dire que celui-ci se propulse directement en première place !

Il est évident que je ne peux pas parler du fond de l’intrigue, le résumé est d’ailleurs parfait, parce qu’il ne révèle rien ou si peu…d’ailleurs ne le jugez pas trop vite. 😉

À l’instar des romans précédents les lieux ont le premier rôle, l’atmosphère est étouffante, étrange… Tout ce qui confère un caractère sombre à L’île et ses captifs, les enfants, le Roi des Aulnes, les références littéraires et musicales, m’ont fascinée et transportée dans un ailleurs captivant.

« Ne reste pas sur cette île, ma petite. Sinon, tu ne pourras plus jamais en partir »

Je n’avais plus qu’à me laisser porter par ce rythme entraînant, ce travail maîtrisé stylistique de l’auteur dans les détails subtils et pertinents jusqu’à la dernière ligne, je me suis fourré le doigt dans l’œil plusieurs fois avant de comprendre cette judicieuse prise de risque !

Vous allez vous rendre compte du talent dont il fait preuve en avançant ses pions un à un avant le véritable jeu de piste qui va vous abasourdir.

Un thriller hautement maîtrisé, ingénieux ! 

Non seulement je n’ai rien vu venir même en extrapolant sur les différentes possibilités, mais c’est une chute d’enfer, imprévisible ! Et en plus elle est cohérente ! ha ha !

Au-delà des apparences, il y a cette thématique touchante subtilement amenée et qu’en aucun cas je ne vais dévoiler. Je suis frustrée de ne pas approfondir mon ressenti là dessus c’est tellement inattendu traité sous cet  angle…

C’est bouche cousue que je clôture mon avis en renouvelant mes propos sur ce talent plus qu’émergeant depuis quelques années.

Je savais que Jérôme Loubry n’avait pas fini de m’étonner, je suis encore une fois épatée, tout en se renouvelant d’histoires en histoires il ne cesse de me surprendre, l’atmosphère dans Les chiens de Détroit sa délicieuse écriture dans Le douzième chapitre et maintenant cette histoire d’une psychologie implacable qui me retourne le cerveau dans Les refuges.  

C’est gagnée par cette tonalité mélancolique, et encore bluffée que je repense à toute l’histoire, eh oui à ces ingénieuses idées en filigrane qui ont leur importance, cette redoutable piste qui se met en place jusqu’au brillant final !!  ♥

Les Refuges-Jérôme Loubry, éditions Calmann-Lévy Noir 4 septembre 2019

Publicités

16 commentaires sur “Les Refuges, Jérôme Loubry- Calmann-Lévy Noir

Répondre à Mélie et les Livres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s