Polar/thriller

Bilan lecture de mai : Exceptionnel !

62099778_616401282205586_6386358486430646272_n.jpgVoici les liens des livres lus et chroniqués en mai, un mois exceptionnel ! Deux excellentes découvertes avec Cyril Carrère et Mickael Koudero. Des plumes que je retrouve avec plaisir, et les deux dernières lectures pour le Prix des Auteurs Inconnus où j’ai encore été surprise, aucune déception même si j’ai clôturé le mois mai sur une note moins enthousiasme même avec une valeur sûre à mes yeux… il m’a manqué cette fascination pour l’histoire : LUCA de Franck Thilliez…

J’ai bien profité des ponts du mois de mai pour lire des livres un peu plus conséquents, j’ai pu me plonger pendant de longues heures de lecture…Espérons que juin me procure le même plaisir  !

Double Amnésie-Céline Denjean:

DOUBLE AMNÉSIE est un thriller aux allures domestiques certes sans toutefois en emprunter les codes, il s’agit d’une histoire très noire sous bien des aspects psychologiques, avec un certain développement « social » entre les lignes. J’aime vraiment ce style que je découvre pour la deuxième fois dans un registre différent, remarquable, sans incohérences, ni confusion. Cette densité dans les thématiques, et ramifications à plusieurs équations possibles n’ont fait que me convaincre Céline Denjean, une auteure à lire et à suivre ! 

GRAND FROID-Cyril Carrere :

J’ai pris un grand plaisir à lire GRAND FROID, à faire la connaissance de Lucas et de ceux qui l’ont accompagné dans sa quête de vérité. Évidemment, ce sont ces nombreux points positifs, ces mélanges qui m’ont convaincue, je n’ai pas lâché ce bouquin, lu en une soirée tant il est bien amené ! J’ai aussi envie de vous dire que  GRAND FROID n’est pas que tout ce que je viens de citer, il y a matière à développer certains points, un sujet « sérieux » que l’auteur a pris soin d’appuyer avec quelques recherches au fil de l’intrigue,  mais vous découvrirez cela lors de votre lecture, si jamais j’ai réussi à vous convaincre…

DE LA TERRE DANS LA BOUCHE – Estelle Tharreau :

Ce qui aurait pu être une histoire ordinaire pour nous lecteurs se transforme en récit poignant dans une quête d’origine, faire éclater la vérité.

DE LA TERRE DANS LA BOUCHE est une histoire profonde, vibrante, pertinente, pleine de révolte où frappent l’effroi et la stupeur jusqu’au dénouement final.

LA FAIM ET LA SOIF – Mickaël KOUDERO:

Mickaël Koudero exploite des sujets passionnants et a pu faire ce qu’il voulait de son histoire, je l’ai suivi sans hésitation aucune. Il possède un style qui demande quand même une certaine disponibilité, l’histoire ayant une belle épaisseur peut paraître parfois complexe par une narration immersive et généreuse qui nous rend groggy, mais tout cela est vite rattrapé tant l’écriture est soignée, souvent belle dans toute sa noirceur.

Cara Hunter – Dans les ténèbres :

Je prends toujours plaisir à lire ce genre d’enquête, et je suis encore plus conquise par ce deuxième polar plus original et plus noir que SOUS NOS YEUX, d’autant plus que le style de Cara Hunter est journalistique ce qui est très utile pour entrer dans l’histoire, elle sait jouer sur de nombreux tableaux comme la psyché, le drame et le macabre.

Je recommande vivement DANS LES TÉNÈBRES une enquête divertissante qu’on ne lâche pas,  pouvant être lue indépendamment de SOUS NOS YEUX disponible en poche. Cara HUNTER est aussi efficace que Fiona Barton ou Nicci French, une enquête dans la lignée de la série TV Broadchurch.

Sandrine Roy-Lynwood Miller, Rivalités :

C’est un pari fou qu’a fait l’auteure de manier quelques légers aspects fantastiques dans un polar ! Parce qu’il s’agit de polar et d’une merveilleuse plume noire qui alterne une tendresse singulière et une légèreté ensorcelante dans un univers noir. Cette troisième aventure, je l’attendais, toujours avec une pointe d’appréhension vite balayée dès les premières pages.

Claustrations – Salvatore Minni :

J’ai beaucoup aimé CLAUSTRATIONS, entendons nous bien, j’ai même été surprise sur quelques points mais je n’ai pas eu ce sentiment intense, pas de réel enthousiasme à ma lecture.

La faute a pas de chance depuis des années beaucoup d’histoires reposant sur la même explication. Et puis il y a les mots de l’auteur en début du livre qui nous explique quand, où elle se déroule, comment, à quel moment il faut la lire et dans quelle thématique on va plonger. Il n’y a pas mille possibilités dans ces cas-là, c’est clairement orienté, dommage. Je repasserai pour me faire surprendre. Néanmoins, j’ai pu savourer CLAUSTRATIONS autrement, sous d’autres aspects j’ai pu miser sur le chemin qu’allait me faire prendre l’auteur et non la destination.

Le BÛCHER DE MOOREA-Patrice GUIRAO

LE BÛCHER DE MOOREA un polar en nuance « noir azur ».
Une ambiance bleu nuit, bleu noir, car derrière chaque paradis, il y a un enfer.
Bienvenue en Polynésie dans ce polar hautement maîtrisé !

Je suis agréablement surprise par la découverte de ce roman noir, qui alterne un bon équilibre entre l’ambiance mystique, les paysages et les personnages bien brossés de l’île. 
C’est justement les effluves de ce lieu paradisiaque qui garantissent une sensation de dépaysement omniprésente au cœur de cette noirceur !

LUCA-Franck THILLIEZ

On retrouve la patte, l’efficacité et la documentation  creusée de l’auteur, mais à la différence de GATACA, ATOMKA ou PANDEMIA, LUCA je n’ai pas été scotchée, peut-être parce que cette thématique est encore une fois assez présente dans les thrillers, souvent en toile de fond et qu’elle ne m’a jamais passionnée. Sharko et Hennebelle sont cruellement absents, le bastion prend trop de place, il manque l’authenticité du 36, ce qui rend le tout très froid et sans excitation particulière. Le sujet est sûrement trop réaliste, je n’ai pas retrouvé cet esprit tordu de l’auteur, je n’ai pas non plus appris autant de choses que dans les romans que j’ai cités au-dessus. 

J’ai aussi lu et vu la série The haunting of Hill House, absolument sublime, je ne sais pas si je pourrais trouver les mots pour en parler tellement cette série sonne juste !
Je me suis donc précipitée sur le roman La Maison Hantée de Shirley Jackson… Les deux sont très différents, mais ils se complètent parfaitement. J’en parlerai un peu plus tard…

 

Un commentaire sur “Bilan lecture de mai : Exceptionnel !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s