Fantastique·SF

Dino Hunter ~ Olivier SARAJA~ Prix des Auteurs Inconnus

   51QJmyb3DtL

Dino Hunter, concourt dans la catégorie imaginaire du Prix des Auteurs Inconnus.

Edité aux éditions du 38 Dino Hunter est un roman aventure SF pour lequel j’avais quelques réserves sans être totalement fermée,  même si la couverture était rédhibitoire pour moi ( précision : la couverture actuelle n’est pas celle qui avait été proposée lors des sélections.)

Je ne vais pas passer par quatre chemins, quoi que un peu quand même, c’est sans doute la lecture la moins plaisante pour moi depuis le début des lectures dans la catégorie imaginaire.
J’avais beaucoup aimé le résumé et l’extrait , mais je me doutais que mon entrain ne tiendrait pas tout le roman. Je ne l’avais d’ailleurs pas retenu pour ce point là, mais cela fait aussi partie du prix de lire cinq romans sélectionnés qu’ils aient obtenu mes faveurs ou non.

Naïvement j’ai pensé que les dinosaures pouvaient être un  prétexte ou seraient restés en arrière propos dans ce roman, pas du tout ils en sont les premiers acteurs. Alors imaginez ma passion pour cette lecture moi qui n’ai jamais eu un quelconque intérêt pour Jurassic Park, ni Men in Black. Dino Hunter c’est un mix des deux.

Mais soyons clairs en aucun cas je n’ai trouvé que c’était un mauvais roman. Il faut bien discerner mes goûts personnels qui se révèlent être incompatibles avec ce genre, de la qualité narrative de l’histoire.
Même si le début est prometteur il est vite expédié, sans doute pour rentrer un peu plus vite dans le sujet, un approfondissement dans les 30-40 premières pages m’a manqué. J’ai aimé l
e personnage de Buck bien campé, acariâtre, isolé et négligé. Le style de personnage pour qui j’ai rarement de l’intérêt, là encore ce fut une bonne surprise puisque l’on va suivre une alternance sur ce qu’il a vécu des années plus tôt, ce côté mystérieux de l’histoire  m’a tenue,  avec l’envie d’en savoir plus.
Heureusement ça ne part pas trop dans tous les sens grâce à ce duo qu’il forme avec cette chercheuse qui fonctionne assez bien et qui nous gâte de  détails scientifiques amenant un pan de l’histoire posé et réfléchi. Ce sont les points positifs de ce roman que je retiens.
Malheureusement le fait de ne pas rentrer dans l’histoire et de ne pas avoir une pointe d’enthousiasme sur cette chronique relève de mes goûts personnels. Même si quelques craintes ont été dissipées, cela n’a pas suffi à ce que je sois séduite dans l’ensemble.

Objectivement c’est un bon roman rythmé, avec de nombreux rebondissements, de bons personnages  dans l’équipe des Dino Riders qui plaira sans doute aux lecteurs avides de dinosaures, vie extra-terrestre, agence gouvernementale. Mais trop d’actions visuelles et de diplodocus pour moi !   

Dino Hunter ~ Olivier Saraja ~ Les Éditions du 38 ~258 pages.  

Liens :

Page FB de l’auteur : https://www.facebook.com/PageAuteurOlivierSaraja/
Site du Prix des Auteurs Inconnus :http://www.prixdesauteursinconnus.com/
Page FB : 
https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/ 

Résumé éditeur :

Sous les feux d’un soleil brûlant, seul un fou oserait traverser les déserts du Texas sans l’aide d’un guide expérimenté. C’est le boulot de Buck, un vétéran au tempérament solitaire et silencieux. Non content de compléter sa retraite, il peut ainsi explorer ces territoires arides à sa guise. Car Buck en est convaincu : un monstre tout droit sorti de la préhistoire se dissimule quelque part. Il le sait. Leurs chemins se sont déjà croisés autrefois.

Aussi le jour où Amanda Summers, une brillante chercheuse en bio-ingénierie, loue ses services pour une expédition scientifique sur les rives du Rio Grande, le guide sait qu’il ne s’agira pas d’une promenade de santé : le danger rôde partout. Et les crotales sont le moindre de ses soucis.

Mais alors que Buck et Amanda arpentent le désert, tout bascule : une mystérieuse apparition dans le ciel sonne le début d’un véritable lâcher de dinosaures en pleine nature.

Et si des extraterrestres planifiaient en secret la résurrection des créatures préhistoriques ? Buck n’a pas d’autre choix que de ressortir les armes : des monstres venus des âges les plus reculés, des aliens insaisissables, une mystérieuse agence gouvernementale, tout concourt à le faire replonger dans un passé qu’il aurait préféré oublier.

5 commentaires sur “Dino Hunter ~ Olivier SARAJA~ Prix des Auteurs Inconnus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s