Immortel Ad Vitam ~ Cécile Pommereau ~Prix des Auteurs Inconnus

thumbnail_cover

40397804_906602686195889_7470401793785069568_n

Deuxième Lecture dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus.

Immortel Ad Vitam de Cécile Pommereau aux éditions Noir d’Absinthe concourt dans la catégorie imaginaire. 

Résumé éditeur : Fred n’est pas un loup-garou, ni un ange gardien. Il n’est pas de ces pâles suceurs de sang qui font tomber comme des mouches des lycéennes au brushing impeccable. D’ailleurs, tout le monde sait que ces bestioles-là n’existent pas. Fred a un  physique banal et les poches trouées. Il n’arrive pas à garder une fille plus de trois semaines et sort de prison. Pour couronner le tout, c’est le jour où il essaie de se foutre en l’air qu’il apprend qu’il est immortel. Fred n’a pas de chance. Jean, lui, est flic. Il pensait avoir tout vu après trente ans passés a la Crim’. Mais voilà qu’un beau jour, un de ses cadavres se paye le luxe de se tirer de la scène de crime. Pour lui c’en est trop et il est bien décidé à le retrouver. Il ne manquerait plus qu’il parte en retraite avec une affaire non élucidée…

Pendant les présélections, nous lisons les dix premières pages de chacun des romans proposés par leurs auteurs. Ce qui peut être un exercice assez difficile, trouver ce qui peut éventuellement se dégager d’un texte n’est pas une mince affaire.  Il y a parfois le roman qui sort du lot, celui qui, en un extrait seulement, arrive à te frustrer, celui dont tu as juste envie d’en faire l’éloge sans en avoir lu l’intégralité, celui dont tu sais d’avance qu’il a quelque chose d’original à te mettre dans les mirettes ! Bref, ce roman, pour moi ,c’est Immortel Ad Vitam !

Il ne me reste plus qu’à croiser les doigts et attendre les résultats, parce que nous aussi on est impatients en tant que chroniqueurs :p

Ô joie, bonheur !!

Heureusement, ma première impression ne s’est pas altérée. 😉

Mon choix, mon attirance immédiate pour cette couverture que je trouve un soupçon dérangeante et vraiment fascinante ! Que venait faire ce polar dans la catégorie imaginaire ? Seuls les codes du polar sont mis en avant, si si, regardez-bien… pas une once de fantastique sur cette couverture. On ne soupçonnerait pas un roman un brin surnaturel, et pourtant… il s’agit bien d’un roman fantastique.

Quand Fred se rend compte d’un phénomène étrange… son immortalité ! 

Fred est pompier et au cours  d’une intervention, la victime lui claque dans les pattes. Accusé et mis en détention pour homicide involontaire pendant quatre années, sa réinsertion sociale est difficile… Quelque temps après sa libération, Fred décide de prendre le vieux fusil de pépé et… tout ne va pas se passer comme prévu. 😉

Même avec la thématique de l’immortalité, vous ne trouverez ni de loups-garous ni de vampires dans Immortel Ad Vitam (quelque chose que j’ai beaucoup appréciée :p) mais un dinosaure de la section criminelle :  Jean qui y est commandant, et va se retrouver, entouré de ses collègues, le Grand, Chaton et la Fille  à mener une enquête complexe, inexplicable voire improbable !

Alors vous allez vous dire « Oui mais bon, c’est normal? elle n’est pas sortie de sa zone de confort, c’est parce qu’elle adore le polar. « 

Eh bien non ! Je n’aime pas tous les polars ni tous les thrillers !

Il y a des histoires en toute simplicité, sans prétention, qui  sortent du lot. L’originalité sous divers aspects, l’écriture recherchée, le ton employé comme dans Immortel Ad Vitam reflètent  ce que j’attends d’un bouquin comme celui-ci. Immortel Ad Vitam m’a surprise par ce ton décapant exempt de lourdeurs, Fred et Jean  possèdent une répartie singulière qui mène à des dialogues et des situations cocasses ! Même si le cynisme de Jean et les idées noires de  Fred auraient pu me rebuter, le style de l’auteure m’a complètement emportée. Cette narration en alternance actuellement très utilisée dans les romans est non seulement justifiée mais permet vraiment de garder un rythme entraînant. Cécile Pommereau a su trouver le juste équilibre pour manier habilement les deux  genres, le coté polar est bien présent (vous me direz, normal pour une enquêtrice) la partie fantastique est retranscrite à travers Fred qui ne cessera de vouloir comprendre l’origine de cette immortalité. Il doit bien exister une raison qui justifie qu’il ait été « choisi », pourquoi lui ? Pourquoi à ce moment même où il décidait de mettre fin à ses jours ?

Ce n’est pas un polar noir teinté de spleen, c’est un roman fantastique jubilatoire qui fait du bien, les chapitres défilent, l’histoire devient imprévisible et  m’a emmenée dans des directions que je n’avais pas envisagées. J’ai tellement aimé cette lecture que je ne voulais plus en sortir, je ne sais pas si l’auteure a prévu de réunir Fred et Jean dans un deuxième tome, mais je suis clairement cliente ! Immortel Ad Vitam de Cécile Pommereau est une alchimie parfaite entre deux univers !

Le petit mot sur la fin : reprenons l’adage de Stevenson : »La destination est moins importante que le chemin emprunté » 😉

Immortel Ad Vitam de Cécile Pommereau ~ Editions Noir d’Absinthe ~

Quelques mots sur l’auteure : 

Parisienne, Cécile Pommereau est en couple, a deux chats et un bonsaï qu’elle peine à ne pas faire mourir (le bonsaï, hein pas les chats).

Elle est policière depuis 2006 et enquêtrice depuis 2009.

La majorité de ses phrases commençant par « poursuivant l’enquête de flagrance », ou encore « vu les propos divergents de Mr et Mme… », elle s’est naturellement tournée vers l’écriture d’Immortel ad vitam, son premier roman, pour explorer d’autres registres.

Page FB de l’auteure : https://www.facebook.com/cpommereau/

Retrouvez également  la nouvelle Les larmes de Cernunnos qui lève le voile sur des éléments de l’intrigue d’Immortel Ad Vitam. 😉

https://www.noirdabsinthe.com/larmesdecernunnos

Publicités

Un commentaire sur “Immortel Ad Vitam ~ Cécile Pommereau ~Prix des Auteurs Inconnus

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s